Artiste
Galerie
Agenda
Contact
Liens
Coloriage

 

Née à São Paulo, au Brésil, en 1960, Cleide Saito est issue d'une famille de cinq enfants dont le père est brésilien et la mère japonaise. Elle grandit ainsi en porte-à-faux entre deux cultures : celle de son père, chaleureuse, expressive et spontanée, et celle de sa mère plutôt retenue et contrôlée.
Après l'obtention de son diplôme à l’école d’Arts Plastiques de São Paulo en 1985, elle part pour le nord-est du pays, s’y installe et découvre un Brésil tout à fait différent de celui qu'elle avait connu jusqu’alors. Les contacts établis aussi bien avec les gens simples qu’avec la culture populaire jouent un rôle déterminant dans sa création. Ce qui l’impressionne le plus, ce sont les enfants démunis de cette région; ils dégagent une joie de vivre surprenante, jouent, grimpent aux arbres, s’amusent avec la terre, créent leurs propres jouets, un univers imaginaire qui se ressent dans ses créations. Elle découvre avec eux un rapport à la vie qu'elle essaye d’exprimer dans son travail en se libérant de son savoir académique au profit d’une création plus libre et spontanée.

Désormais installée à Yverdon, en Suisse, ce n’est qu’en 1998 qu'elle retrouve sa verve créatrice grâce à un emploi à la commune de Lausanne : dans un premier temps, elle réalise des affiches puis est chargée de former les nouveaux venus de cet atelier. Dès lors, elle débute parallèlement une série de collages et d’aquarelles.

Ses peintures évoquent l’ambiance de l’univers de l’enfant : les couleurs vives habitent des formes folâtres, elles sillonnent le papier en pourvoyant la composition d’un mouvement continu. Elle évite la rigidité, les petits êtres mouvants issus de son imagination s’amusent dans un jardin tantôt aquatique, tantôt terrestre. Ses origines japonaises, c'est ce qui peut expliquer les formes parfois carrées qu'elle utilise, ou encore les contours forts et prononcés de ses personnages enfantins. Le côté brésilien, c'est pour la composition entière, vive, pleine et joviale. Cleide Saito aime aussi jouer avec les matières, les couleurs et fait de sa collaboration avec d'autres artistes un atout précieux. En sont témoins un savant jeu de complémentarités qui ressort des dominos qu'elle a réalisés en 2008, à l'occasion d'une exposition à l'espace lausannois « la Placette ». Jouer avec l'art, c'est aussi casser certains codes sociaux et détourner la profession stigmatisée « d'artiste » pour en faire un loisir accessible. Cleide Saito s'inscrit précisément dans cette lignée d'artistes contemporains qui ne cherchent plus à imiter les formes, mais font de la figuration un mode d'expression brut: entre
poésie, matières et imaginaire.


[Retour]

© Copyright Cleide Saito